Comprendre Google Tag Manager

Google Tag Manager fait partie de la suite incontournable des outils webanalytics qui vont vous aider à analyser et augmenter vos conversions. Nous allons parler du fonctionnement de Google Tag Manager, et je vais commencer par définir de quoi on parle.

À quoi sert Google Tag Manager ?

La définition de Google Tag Manager est dans le nom : Tag en anglais ça veut dire “balise”, Manager ça veut dire “gestionnaire”, on a donc à faire à un “gestionnaire de balises”. Du coup nouvelle question : qu’est-ce que c’est une balise ?

Prenons un site internet. Il y a ce que les internautes voient, et dans l’envers du décor il y a le code source du site. Ce code source est composé par exemple de langage HTML, CSS, ou Javascript. Une balise c’est un petit morceau de code qui vient se greffer à votre site, afin de récolter des informations sur ce que font vos visiteurs.

Et il y a un tas de systèmes qui ont besoin d’une balise pour fonctionner. Si vous voulez installer Google Analytics sur votre site, si vous voulez suivre le trafic de vos pubs facebook, ou de vos pubs Google Ads, linkedin, etc, vous devez à chaque fois installer une balise spécifique sur votre site. Comme vous pouvez l’imaginer, ça devient rapidement le bordel.

Et bien Google Tag Manager réalise ce travail à votre place. Il va centraliser toutes les balises dont vous avez besoin à un seul et même endroit, et vous n’avez plus qu’à installer une seule balise sur votre site, que l’on appelle aussi le “code de suivi” de Google Tag Manager.

Parmi les bénéfices de Google Tag Manager on compte donc le gain de temps, mais aussi une plus grande simplicité pour utiliser des fonctionnalités avancées de certaines solutions. Vous verrez dans les prochaines vidéos, grâce à GTM on va pouvoir mettre en place certaines fonctionnalités très intéressantes de Google Analytics sans toucher une seule ligne de code sur votre site, ce qui évite de faire appel à un développeur.

Comment installer Google Tag Manager ?

Je vous ai préparé un mini-guide sur comment installer Google Tag Manager sur un site web. Néanmoins vous pouvez terminer la lecture de cette page avant si vous le souhaitez.

La structure de Google Tag Manager

Je vais maintenant rentrer un peu plus dans les détails du fonctionnement de Google Tag Manager, et nous allons d’abord parler de sa structure. Tout en haut de la pyramide, vous avez besoin d’un compte Google. Vous en avez déjà un si vous utilisez Gmail par exemple, sinon vous devez en créer un.

Au sein de ce compte Google, vous avez vos différents comptes sur Google Tag Manager. Je vous recommande ici de créer un compte par entreprise que vous gérez.

Au sein de chaque compte, vous avez un ou plusieurs conteneurs Google Tag Manager. Un conteneur correspond à un site web, c’est l’endroit dans lequel va être contenu les différentes fonctionnalités de GTM pour ce site.

Dans un conteneur, vous allez trouver 3 choses différentes. Les balises, les déclencheurs et les variables

Une balise, comme je l’ai expliqué précédemment, c’est un outil qui permet d’envoyer des données. Vous pouvez par exemple créer une balise “Google Analytics” dans GTM.

Une fois cette balise créée, il faut lui assigner un déclencheur. Autrement dit, vous devez spécifier dans quelles conditions votre balise doit s’activer. Je veux par exemple que ma balise Google Analytics se déclenche à chaque fois qu’un internaute visite une page sur mon site. C’est juste un exemple, on peut créer tout un tas de déclencheurs différents dans GTM, comme par exemple mesurer les clics sur des boutons.

Dernier élément que l’on retrouve dans Google Tag Manager : les variables. C’est assez difficile d’expliquer ce qu’est une variable tant que l’on ne rentre pas dans des démonstrations qui concernent des cas concrets, ce que l’on va bien sûr faire dans les prochaines vidéos. Je vais quand même essayer de vous donner une définition : une variable c’est un élément qui peut prendre plusieurs valeurs différentes. En informatique on les oppose aux constantes, qui par définition ont une valeur unique.

Contactez-moi