skip to Main Content

Roadmap projet : votre plan d’action pour l’avenir

Vous souhaitez obtenir une vision à long terme de votre activité ? Un plan d’action pour guider vos projets ? La tête plongée dans les millions de tâches du quotidien, il n’est pas toujours facile de prendre du recul sur votre entreprise, de savoir d’où elle vient, et vers quoi elle se dirige. Découvrez dans cet article des conseils pour créer votre Road map projet (ou feuille de route) pour obtenir une vision à long terme de vos projets.

Sommaire de l’article :

Pourquoi une vision long terme est-elle nécessaire ?

Si vous foncez tête baissée dans le quotidien, ou que vous raisonnez à la semaine au maximum, vous risquez de rencontrer des difficultés sur le plus long terme. Que va-t-il se passer dans un mois, dans un trimestre, à la fin de l’année ?

Je sais qu’il est parfois difficile de prendre du recul lorsqu’on est submergé, mais vous pouvez mettre en place une démarche simple et pas très longue qui devrait vous permettre d’y voir plus clair. Pour cela, construisez au moins une fois par an votre roadmap.

Comment établir votre roadmap projet ?

La roadmap, ou feuille de route, est un document synthétique qui récapitule les projets principaux que vous prévoyez de mettre en place sur l’année à venir. Ce document vous permettra de prioriser les projets les plus importants, de bien allouer votre budget, et d’anticiper les problèmes. Voyons une méthode simple pour construire votre roadmap.

Définissez vos objectifs principaux

Commencez par vous demander ce qui est le plus important pour votre entreprise sur les mois qui viennent. Est-ce que c’est l’acquisition de nouveaux clients ? La fidélisation de vos clients existants ? La réduction de vos coûts de fonctionnement ?

Si certains objectifs vont bien ensemble (exemple : améliorer la qualité de vos produits et fidéliser vos clients), d’autres ont plus de mal à cohabiter (exemple : augmenter rapidement la qualité de la production et réduire les coûts). Mais qu’à cela ne tienne : choisissez vos 2 objectifs principaux, et passez à la suite.

Sélectionnez les projets importants

Passez en revue les différents services / équipes de votre entreprise : ventes, achats, ressources humaines, marketing, production, relation client, comptabilité, logistique, juridique. Pour chacun d’entre eux, dressez la liste des projets à mener sur l’année à venir pour contribuer à l’atteinte des objectifs de votre entreprise.

Prenons un exemple pour une société de restauration, dont les objectifs principaux sont la diminution des coûts de fonctionnement, et l’acquisition de nouveaux clients.

Production

  • Diminuer les coûts matières en formant le personnel (objectif : réduction des coûts)
  • Accélérer la préparation des entrées (objectif : réduire les coûts)
  • Élaborer de nouvelles recettes (objectif : acquérir de nouveaux clients)
  • Marketing

  • Créer un site internet (objectif : nouveaux clients)
  • Améliorer le retour sur investissement publicitaire (objectif : réduire le coût d’acquisition client)
  • Communiquer sur Facebook (objectif : plus de clients)
  • Achats

  • Trouver de nouveaux fournisseurs
  • Renégocier les délais de paiement
  • Optimiser votre plan d’action commercial
  • Créez votre planning prévisionnel

    Une fois vos projets principaux sélectionnés, il va falloir les prioriser. Choisissez ceux à piloter en premier en fonction de votre situation et de vos besoins, et ceux que vous pouvez vous permettre de réaliser plus tard.

    Si vous avez noté de nombreux projets lors de l’étape précédente, vous pouvez là aussi raisonner service par service. Quel est l’ordre préférentiel pour les projets du service production, ceux du service marketing, etc. Ensuite, disposez ces projets sur un planning (j’utilise Google Slide dans l’exemple suivant).

    Les projets sont disposés par priorité, il est possible d’utiliser un code couleur pour différencier ceux qui ne sont pas commencés, ceux qui sont déjà bien entamés, et les projets terminés. Vous pouvez marquer les dates importantes par une étoile par exemple, afin de signaler les étapes clés de vos projets.

    Que faire une fois que votre roadmap est prête ?

    Lorsque vous avez rassemblé la roadmap de tous les services de votre entreprise, vous pouvez passer à la phase d’arbitrage de vos projets. C’est à dire choisir où vous allez allouer vos ressources, votre budget et vos efforts en priorité.

    Pensez à tenir votre roadmap à jour, afin de disposer d’une vision en temps réel de votre activité. Ce document est avant tout un outil de travail que vous devez consulter et modifier régulièrement, car vous le savez bien, il est rare que les choses se déroulent exactement comme prévu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *